Des civilistes dans les écoles

"Le Conseil fédéral serait-il disposé à étendre le champ d'affectation des civilistes au domaine scolaire et à inviter les autorités compétentes à promouvoir ce type d'affectations?". C'est la question qu'a posée Yvonne Feri (PS, AG) dans une interpellation. Elle fait référence aux plans de l'organe d'exécution qui, vu la hausse des demandes pour le service civil, prévoient d'inclure de nouveaux domaines d'affectation comme l'appui à l'enseignement, les soins Spitex ou l'aide aux montagnards. Mme Feri justifie son interpellation par le fait que le personnel enseignant en Suisse est notoirement "surchargé". Les civilistes pourraient aider le personnel surveillant les pauses ou s'occupant des cantines scolaires, assister le personnel enseignant ou proposer des heures de rattrapage pour les élèves. En outre, cela pourrait motiver de jeunes civilistes pour l'enseignement.